SMBSEIL

Réunion publique sur les inondations du Dourdu à Quimperlé

Initiée par la mairie de Quimperlé, une réunion publique sur les inondations du Dourdu à Quimperlé s'est tenue le Mercredi 15 mai 2024 avec le SMBSEIL.

Suite aux récentes inondations hivernales en haute ville de Quimperlé, la mairie a réuni les riverains situés à proximité du cours d’eau du Dourdu. Les objectifs étaient d’échanger autour des inondations du cours d’eau du Dourdu, informer les riverains sur l’avancée des études en cours et de prendre connaissance des retours d’expérience afin d’améliorer le fonctionnement en cas de crise .  

L’ordre du jour était le suivant: 

  • Présentation de l’événement 2023 et des événements antérieurs – retours riverains et services
  • Droits et devoirs des riverains (Nettoyage berges)
  • Dispositif d’alerte
  • Résultats de l’étude hydraulique sur le Dourdu et l’ouvrage de Kerbertrand
  • Etudes à venir
  • Le dispositif Diagnostic-Inondation
  • Actions des services et de la commune pour améliorer la résilience aux inondations

Une dizaine de riverains étaient présents et ont pu présenter les problématiques auxquelles ils peuvent être confrontés. La réunion s’est tenue avec un élu de Quimperlé et des agents des services de la ville et du SMBSEIL. 

 

Droits et devoirs des riverains 

 

Après une présentation du Dourdu et des inondations passées, la mairie de Quimperlé et le SMBSEIL ont pu clarifier certains éléments auprès des riverains: comme le sujet de l’entretien des berges. A noter que sur une propriété privée, le propriétaire est en charge d’entretenir les berges du cours d’eau. Si le cours d’eau est mitoyen, chaque propriétaire doit entretenir son côté de berge.

Exemple d’entretien courant d’un cours d’eau

La mairie a également pris en considération différentes remarques au sujet du suivi des embâcles en cas de crise afin d’optimiser le fonctionnement des services techniques. 

 

Les études en cours et à venir sur les inondations du Dourdu

 

Le SMBSEIL a par la suite présenté les résultats d’une étude portant sur l’optimisation d’un ouvrage de ralentissement des écoulements sur le Dourdu (ouvrage de Kerbertrand) et sur les études à venir. 

L’étude a permis de déterminer que pour optimiser l’ouvrage de Kerbertrand en cas de crue, il est primordial d’ouvrir la vanne dans sa globalité. Dans cette configuration seule une quantité d’eau pouvant être supportée par le lit de la rivière en zone urbaine peut passer tout en permettant au bassin de rétention de ne pas se remplir trop vite (cf schéma du fonctionnement de l’ouvrage ci-dessous).

Dans cette configuration optimale, l’ouvrage permet de tamponner jusqu’à des crues de récurrence 15-20ans (15-20 probabilités sur 100 de se produire chaque année). 

Des études supplémentaires vont être réalisées pour déterminer les travaux de réparation à réaliser sur l’ouvrage de Kerbertrand. Une autre étude sera également lancée pour réduire les risques de débordements en zone urbaine en déterminant les possibilités de modifications de certains ouvrages pénalisants l’écoulement des eaux (ponts, passerelles, canalisations… ) 

Un dispositif pour aider les riverains à se protéger contre les inondations

 

Malgré toutes les volontés pour réduire les inondations, les plus grosses inondations ne pourront malheureusement pas être évitées. Dans le cadre du PAPI Blavet et Ellé-Isole-Laïta, le SMBSEIL a mis en place le Dispositif Diagnostic-Inondation.

Lors de cette réunion, une présentation de celui-ci a été réalisée. Ce dispositif permet aux personnes en zones inondables des bassins versants du Blavet et de l’Ellé-Isole-Laïta de faire diagnostiquer gratuitement leur bien face au risque inondation. Un rapport de diagnostic présentant toutes les préconisations d’aménagements à mettre en place pour se protéger des inondations est ensuite transmis. La réalisation de ce diagnostic permet d’accéder au subventionnement de ces aménagements par l’Etat à hauteur de 80% pour les particuliers et 40% pour les petites entreprises de moins de 20 salariés

Par exemple pour une habitation, il pourrait être préconisé l’installation d’un clapet anti-retour sur les évacuations des eaux usées, de batardeaux sur les portes et fenêtres et d’obturateurs amovibles d’aérations. Sur un devis à hauteur de 3000€, 2400€ seraient pris en charge par l’Etat, et seuls 600€ resteraient à la charge du particulier. 

Les inscriptions au dispositif sont possibles:

  • Via le site internet Diagnostic-inondation.fr
  • En contactant le bureau d’Etudes OSGAPI, en charge de la réalisation des diagnostics: 09 74 76 93 52
  • En contactant le SMBSEIL: 02 97 32 50 84 ou inondation@bseil.fr 

 


 

Cette réunion a permis de tenir informés les riverains des actions menées par la ville et le SMBSEIL en matière de prévention des inondations sur le Dourdu.

Les études sur les débordements du Dourdu vont se poursuivre avec pour objectif la réalisation de travaux pour limiter autant que possible les débordements en zone urbaine. Cela notamment au travers du PAPI porté par le SMBSEIL. 

Plusieurs riverains sont intéressés pour protéger leur habitation contre les inondations. Leurs biens seront bientôt diagnostiqués gratuitement via le dispositif Diagnostic-inondation. Ils pourront par la suite demander une subvention pour les aider à mettre en place les travaux et aménagements préconisés.